Gravies Cîmes

Le site du club d'escalade d'Arles

A la cézanneVoir la galerie photo de la Sainte Victoire
(des photos ont été ajoutées au 5 mai 2016)

Nous voilà partir ce dimanche pour de nouvelles aventures "grimpesques" à la Sainte Victoire dans ce lieu que Cézanne apprécia et peignit tant de fois.

Houla ! sept filles pour quatre gars, il va falloir bien se tenir, on ne fera pas la loi. Pas de blagues vaseuses, n'est-ce-pas président !

Départ un peu lent et hasardeux mais tout rentre dans l'ordre. Il fait froid et le vent souffle fort. On devrait tout de même être à l’abri au secteur des Deux Aiguilles.

 

Récupération du matériel. Mince le portail est fermé à double tour. Va-t-il falloir l'escalader encore une fois ? Par chance il y a une compétition d’athlétisme et nous en trouvons un autre ouvert.

Nous récupérons Blandine à st Martin puis normalement Carine à Salon. Mais notre cher président se trompe de sortie. Heureusement Carine nous rejoint et nous sommes enfin au complet.

Arrivée aux Deux Aiguilles. Grandiose, sa majesté la Saint Victoire s'étale dans toute sa splendeur devant nos yeux ébahis.

La Saint Victoire, en bas le secteur des deux aiguilles

La marche d'approche facile et très agréable nous amène au pied des voies du secteur des Plates Dalles.

Le vent souffle fort, bizarre d'en avoir autant. Il doit être plutôt ouest. Tout le monde a hâte de grimper ; Michel et Françoise optent pour des grandes voies, nous autres faisons des couennes.

Au pied du secteur des Deux Aiguilles

 

Le rocher est un peu patiné mais n'enlève rien à la beauté des voies et du lieu. Les difficultés sont variées : du 4c au 6a.

Le vent force et il fait de plus en plus froid. Mais nous allons visiter tout de même le secteur juste à côté de L'aiguille Bertine : Le Grand Parcours. Magnifiques escalades pas trop difficiles dans un rocher à trous peu patiné.

 

 

 

 

 

 

Dans "Fantasque Gréasque"

 

 

Nous commençons par "Fantasque Gréasque" et malgré quelques quolibets, dont notre président fit mine de ne pas comprendre la teneur, il continua dans  "Pimprenelle et le Pervers Chevelu".

 

 

 

 

 

 

Pour se faire plaisir Carine et le président vont dans le Grand Mur, à quelques dizaines de mètres à droite, pour faire la voie "L'O.V.N.I" (Ommes Volants Non Identifiés). Tout un programme... Je regarde les points et bon sang ils sont très espacés.

Le premier point est loin comme tous les premiers points à La Sainte. Mais là... En plus ça grimpe pour aller le chercher. Le vent est très fort et me déséquilibre parfois. Je suis obligé de me plaquer à la paroi et bien serrer les prises. Plus je monte est plus le vent est fort et avant le crux je craque, pas envie de faire un vol de 10 à 12 mètres à cause du vent. Une petite réchappe et nous rejoignons les autres. On y reviendra car le début était magnifique.

Froid et vent à la Sainte

 

 

Tout le monde est fatigué, il fait froid et le vent est toujours aussi fort.

Nous décidons tous de rentrer au plus grand bonheur de certains enseignants qui se voyaient déjà corriger les copies jusqu'à minuit.

On reviendra.

Commentaires   

#1 Eric 28-04-2016 18:24
Et dire que pendant ce temps là ....

Vous ne pouvez pas envoyer des commentaires
You have no rights to post comments

Connexion

Connexion

Calendrier des sorties club

Adultes

Aucun événement

Jeunes

En parlez à vos amis